Digital collage printed on white glossy cardboard

Category:

Description

|LE POÈME IMPRIMÉ AU DOS|

“ASPIRER AU BRUTALISME“

Incroyable cette déesse qui se dresse dans l’ombre de toute jouissance. Immaculée, oubliée.

Presque apprivoisée.

Ravie de tout ravager au premier désincarné…

DU BRUIT,

DU BRUIT À BAISER.

Vroomer comme la Mustang dans une rue de Berlin, déchirer la gueule à coup de fashion, et puis mille chemins. Tout bouffer, rien buter.

Si, si, si et puis étouffer le stroboscope qui probablement sert encore de cervelle. Ah qu’elle est belle ! Sincère, ô combien vulgaire. Salace de rêves à piétiner, d’oeufs à préserver.

Blablabla indéterminé pour que censure s’étale.

Ouai, ouai, ouai, comprendre le semblant de sens qui éclate et imprègne jusqu’au tacle.

L’étranger qui s’invente familier pour écouter l’effort.

S’y noyer pour un progrès, risque intrinsèque.

À chacun sa fame, à chacun sa pelle. /ℭ.

Additional information

Dimensions42 × 0.5 × 47 cm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.